23 oct. 2013

Top 10 des films de Zombies

 
 

Le fléau apocalyptique «zombie» n’a de cesse que d’envahir le monde et les salles de cinéma. Année après année, on trouve un peu plus de long métrages mettant en scène les éternels morts-vivants, les cannibales, les contaminés. Difficile de s’y retrouver tant le phénomène prolifère depuis plusieurs décennies, aux quatre coins du monde. D’autant que dans toute cette masse, on a tendance à trouver quelques erreurs et de plus mauvaises choses encore, au sacrifice de films notables malheureusement perdus dans la marée montante.


Top 10 des films de zombies !
 
Ce TOP inclus les films dits « d’infectés ».  
(J’entends déjà les colibris et autres cries d’indignation.)



10 – Dellamorte Dellamore

 



 Dans l'Italien "Dellamorte Dellamore", il n'y a pas que des zombies. D'où sa présence en 10ème position. Il n'en reste pas moins un véritable chef-d'oeuvre. Un poème gothique et morbide, une caresse glaciale et érotique, portée par un Ruppert Everett au charme ravageur. Fantastique, amour, meurtres, nécrophilie, zombies... C'est une pépite du genre, à la mise en scène brillante, qui mérite d'être découverte.



9 – Le Retour des Morts Vivants

 

La cour de récré de John Russo ! Le brillant auteur de « La nuit des Morts Vivant » propose ici une sorte de parodie horrifique au classique de Romero. Ambiance Rock’n’roll, alcool, topless, sexe, cimetière, incident chimique et zombies répugnants qui pour la première fois de leur grande histoire crieront : «CERVEAUUUX !». «Le Retour des Morts-Vivants» associe également l’univers du zombie à un autre élément venant enrichir sa culture et ses codes (spoiler) : l’éradication de l’infection par solution nucléaire…



8- 28 jours plus tard

 

 Le film de Danny Boyle est un petit bijou d’angoisse, un conte noir traitant des peurs humaines, de son instinct et de sa violence. La foi humaine y est mise à rude épreuve et le désastre dépeint dans ce désormais mythique Londres abandonné donne des sueurs froides. On a rarement approché avec autant de réalisme et de tension les enjeux d’un monde post-apocalyptique et la survie qui s’y opère. «28 jours plus tard» nous retourne dans tous les sens et soulève de profondes questions, de par ses revirements de situation tout à fait insoutenables. Un incontournable !



7 – Resident Evil

 

A moins d’être un fan hardcore (dans le plus mauvais sens du terme) de la saga vidéoludique de Capcom, vous avez sût apprécier la première adaptation des jeux, même si vous l’avez oublié. L’image de "Resident Evil" est effectivement tâchée de quelques délires et autres boulettes de Paul W. S. Anderson, créateur de la saga. Mais en faisant abstraction des suites les plus embarrassantes, on peut de nouveau apprécier le premier Resident Evil. Une ambiance tout à fait particulière émane de ce film claustrophobe où l’action se mêle très habilement avec une horreur moderne en pleine émergence. On appréciera aussi de voir et revoir ce film pour admirer Michelle Rodriguez et Milla Jovovich en découdre avec des hordes de zombies dans les galeries du Hive ! L’œuvre référence dans cette période de renaissance du genre.



6 - L’Enfer des Zombies (Zombi 2)

 

Direction l’Italie pour cette sixième place du TOP. Lucio fulci rejoint Romero sur le trône des Rois Zombies. Une place qu’il conservera, sans pour autant atteindre le génie délivré dans cet «Enfer des Zombies». On peut difficilement imaginer plus glauque que ce long métrage où les zombies rejoignent tout le savoir-faire de l’horreur à l’italienne. Le film regorge de bonnes idées et apporte une lumière différente sur le mythe. Célèbre pour ses scènes gores canonisées, le film nous marquera par la nausée qu'il inspire. On y ressent la chaleur des îles, le gout de la maladie, l’odeur de la sueur et celle de la chaire. «L’Enfer des Zombies» n’est pas des plus agréable à regarder, d’autant qu’il s’étend longuement sur ses sujets. Mais il marque les esprits et semble porter l’étendard de chef-d’œuvre.



5 – La Nuit des Morts Vivant

 

Nous voici à la moitié de ce classement et l’heure du classique absolu a sonné : «La Nuit des Morts-Vivants». Est-il besoin d’en dire plus ? Doit-on recasser la passionnante histoire de cette œuvre et en dire d’avantage sur son histoire connue de tous ? « La Nuit des Morts-Vivants », c’est le premier film du genre, celui qui a fait des Zombies ce qu’ils sont aujourd’hui. Le brillant inventeur du virus horrifique qui depuis, n’a jamais cessé de hanter notre inconscient et nos peurs les plus profondes.



4- Zombie

 

Le deuxième film de la saga «Of the Dead» et pour beaucoup, le meilleur. La suite de «La Nuit des Morts-Vivants» nous transporte dans un anarchique voyage au cœur d’un monde zombifié. Un enfer qui se déchaine ici dans… Un centre commercial ! Ce film réunit à peu près tous les éléments essentiels du film de Zombie. Humour, gore, personnages haut en couleur, critique aiguisé du système, auto-dérision humaine, violence etc… Ce petit coup de baguette magique propre à Romero. S’il est une bible Zombie, je dirais volontiers qu’il s’agit de ce film. J’opte à titre personnelle pour la version Américaine (bien que pour la plupart des fans, le montage Européen de Dario Argento surpasse de loin le film original).



3- REC
 

Nous entrons dans le TOP 3 avec l’espagnole REC, de Balaguero et Plaza. Le chouchou des festivals aura beaucoup fait parler de lui à sa sortie. Le succès fut tel qu’aujourd’hui REC fait l’objet d’une quadrilogie. Mais cet engouement est ô combien justifié par cette bande tout simplement brillante. Une des grandes réussites du found-footage, le témoignage absolu du savoir-faire des Espagnols en matière d’horreur et un renouveau total pour le genre. Absolument terrifiant, REC nous chamaille à coup de claustrophobie, d’interrogations malsaines, de sursauts dantesques et d’un final qui laisse encore hagard. On emploi souvent le terme de «montagne russe» pour décrire les sensations dégagées par un film. Je crois que dans le cas de REC, la chose serait tout à fait appropriée. Les yeux écarquillés et la bouche muette, on ne marche plus droit après pareil voyage. Instantanément culte, REC marquera l’esprit des spectateurs en les embarquant, au côté d’une journaliste et d'une brigade de pompiers, dans cet immeuble déjà mythique. Ne préférez en aucun cas le remake Américain à REC!



2 - Le Mort Vivant

 

Du réalisateur Canadien Bob Clark, petit prince de l’horreur a qui nous devons aussi l’un des premiers Slasher Movie : "Black Christmas". "Le Mort Vivant" diffère complètement de ce que nous considérons généralement comme étant un film de zombie. Ici, il n’y a qu’un Zombie, un mort-vivant qui n’obéit pas vraiment aux règles établis par George Romero en 1968. Celui-ci n’est pas contagieux (mais sèmera malgré tout une zizanie tout à fait virale au sein de son cocon familial) ; il n’est pas cannibale (à défaut de quoi, ils volent le sang d’autrui pour se l’injecter) et il est terriblement émouvant. «Le Mort-Vivant», c’est l’histoire sordide d'Andy, un jeune homme qui revient d’un enfer tout particulier ; celui du Vietnam. Malheureusement, Andy semble avoir perdu quelques choses d’essentiel dans la jungle. Sa vie de fils, de voisin, d’amant. Sa vie humaine. Une merveille comme on en voit peu, je ne saurais que recommander ce chef-d’œuvre trop peu reconnu !



1 – Le Jour des Morts

 

Parce que c’est le meilleur film de George A. Romero.

Parce que je n’aime pas l’armée.

Et parce que le zombie BUB est le zombie le plus mémorable de l'histoire du genre :


 
 
 
 
 

Article associé :

 
Dossier spécial sur la saga des Morts Vivants de George A. Romero

1 commentaire:

  1. Merci pour ce petit top 10!
    j'hésitais a regarder REC, maintenant je sais se qu'il me reste a faire demain soir ;)

    RépondreSupprimer